01.74.54.61.96 contact@innoprag.com

Lorsqu’on démarre son activité en tant que freelance, il n’est pas toujours facile de trouver ses repères et on commet tous des fautes, que ce soit au niveau de la communication, de notre propre organisation ou du choix de notre statut. Si on fait tous des erreurs dites de débutant, il est possible d’y remédier pour devenir rapidement un indépendant organisé et efficace pour plus de sérénité et de flexibilité.

  1. Ne pas savoir dire non

C’est sans doute l’erreur du débutant la plus fréquente chez les freelances et surtout ceux qui ont quitté un CDI pour devenir indépendant. Parfois l’appât du gain peut pousser à vouloir dire oui à tous les clients qui viennent nous voir, de peur de ne pas avoir d’autres propositions. Le problème est que si l’on dit oui à tout le monde, on risque de fournir du travail de moindre qualité. Il est important de savoir mesurer sa capacité de travail sur un temps donné et ainsi de gérer et d’organisation son temps. Avoir plusieurs clients en même temps, oui, mais il faut pouvoir les gérer. Car si le client n’est pas content, cela risque de vous porter préjudice.  Il est également important d’être en cohérence avec ses valeurs cela est un plus pour délivrer un résultat de qualité et ainsi valoriser son identité professionnelle.

  1. Ne pas connaître votre juste prix

Il est souvent difficile de savoir combien l’on vaut, comment calculer son juste prix ? Il faut savoir fixer son tarif et non se dévaloriser et se paupériser, ce qui a tendance à casser les prix du marché si votre tarif est trop bas par rapport aux autres. Un tarif trop bas est perçu comme un travail peu qualitatif par les clients, donc véhiculer une mauvaise image de vous. Si vous êtes bien trop bas face à vos concurrents, on peut se poser la question sur la qualité de votre travail. Non pas qu’un tarif élevé voudra dire que votre travail est d’une qualité supérieure aux autres car celui-ci doit être justifié. Ce n’est pas parce que vous débutez que vous devez travailler « gratuitement ». Tout travail mérite salaire.

  1. Négliger votre communication digitale et votre marketing

Ne pas être présent sur internet en tant qu’indépendant est un vrai frein à votre carrière. Parce qu’un client peut vous trouver grâce au moteur de recherche Google ou faire des recherches sur votre profil après avoir reçu votre proposition de mission. Il faut vous créer un profil pro qui valorisera vos compétences, vos expertises et vos travaux déjà effectués. Soigner votre e-réputation est un bonus pour la croissance de votre pipe commercial.

  1. Ne pas choisir le bon statut juridique

Devenir indépendant, rien de plus simple ! Mais déterminer son statut est complexe et va déterminer un grand nombre de choses par la suite comme votre taux d’imposition… Définir votre statut est la première étape dans votre nouvelle vie d’indépendant. En cas de doute, demandez conseil.

  1. Ne pas gérer votre argent

Gérez votre budget doit être primordial, c’est la base de votre longévité et sérénité en tant qu’indépendant. Sachez quelles sont vos dépenses obligatoires, comme les cotisations sociales et taxes … Dissociez bien l’argent qui va payer vos taxes de celui qui sera conservé et votre salaire. Vous pouvez toujours demander conseil à un comptable.

  1. Faites la différence entre vie pro et vie perso pour vous préserver

Votre vie sociale est très importante en termes d’équilibre personnel et professionnel. Ne vous enfermez surtout pas avec votre ordinateur ! Dans votre vie d’indépendant, il vous sera indispensable de conserver une connexion avec la vie en société.

  1. Ne pas prendre soin de son réseau

Enfin, beaucoup de freelances, une fois leur mission accomplie, cessent tout contact avec leur client. C’est dommage, puisque le maintien continu de la communication est un excellent moyen de fidéliser ses clients et de se créer un véritable réseau. De même, il est important d’avoir un retour détaillé sur votre travail.

Évidemment, si vous êtes indépendant ce ne sont pas ces quelques pièges qui vous guettent, mais beaucoup plus. S’il n’est pas toujours aisé de les éviter, pas de panique, les erreurs des débuts vous permettent d’acquérir en expérience (on ne fait normalement pas la même erreur deux fois !).
D’autres indépendants se feront un plaisir de vous conseiller ou de vous faire part de leur propre expérience. N’hésitez pas à les solliciter, car eux aussi ont débuté et ont dû commettre certaines erreurs !

Pour plus de sérénité, de flexibilité et de qualité, venez découvrir la plateforme collaborative internationale privée de conseil à la demande My Sherpa.

 

INNOPRAG,
Cabinet, digitale génération.

 

Suivez-nous